Le Temps des Revelations

Disclaimer Photo

Les photos publiées ici ne servent qu'à illustrer les articles du blog. Elles ne sont nullement monétisées et restent la propriété exclusive de leur auteur respectif.

Les auteurs de ce blog les trouvent sur le net, via un célèbre moteur de recherche, et ne peuvent matériellement demander les autorisations aux ayants droits.

Cependant, ils s'engagent à retirer toute photo dans les meilleurs délais sur simple demande par mail : retraitphoto@apocalypsis.info

et remercient d'avance les photographes pour leur compréhension et indulgence.

Coup de coeur :

Si la Chute du Mur de Berlin a conduit à l'effondrement du bloc soviétique en quelques mois, le Brexit - le vote des britanniques en faveur de la sortie de la Grande Bretagne de l'UE - pourrait bien annoncer l'effondrement de l'Union européenne, définie comme l'aboutissement de la construction européenne née du Traité de Rome du 25 Mars 1957 conclu entre la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays Bas.
 
Au lendemain même du résultat en faveur de la sortie de l'Union, les représentants de l'Écosse et de l'Irlande ont annoncé leur intention de réclamer leur indépendance vis à vis de l'Angleterre. Et l'empressement des dirigeants européens, notamment français et allemands, et des députés de l'euro groupe, à la mise en œuvre rapide et effective de cette sortie, ne fait que cacher la crainte de ses derniers d'une contagions aux autres membres de l'Union.
 
De part et d'autres, des voix s'élèvent pour réclamer la tenue de référendum identique au Brexit anglais : aux Pays Bas, en Italie....et même en France ! La progression fulgurante des partis d'extrême droite ou des mouvements populistes dans plusieurs pays de l'Union - Autriche, Pologne, Italie, Pays Bas, Allemagne, Espagne, France - participent à ce risque de contagion conduisant inéluctablement et rapidement à l'effondrement de l'Union européenne.
 
Ce processus d'effondrement se nourrit d'un sentiment lancinant et généralisé au sein des peuples européens, celui d'être à la fois assiégés par des flux migratoires incontrôlés et des impératifs nés de la mondialisation, et en même temps minés de l'intérieur, par les crises économiques financières et sociales de plus en plus dures et par une absence totale de perspectives philosophiques ou civilisationnelles. S'ajoute à cela, un contexte géopolitique mondial particulièrement inquiétant et peu favorable à l'Europe : le conflit syrien et l'instauration du Califat autoproclamé de l'État Islamique en Irak et en Syrie, a conduit plusieurs millions de réfugiés à se diriger vers les pays de l'Union européenne, dans des conditions sanitaires difficiles, mettant à mal les Accords de Schengen et montrant l'incapacité des institutions de l'Union à anticiper les difficultés et à gérer efficacement et dans le respect des peuples, les flux migratoires de réfugiés.
 
Le Parlement européen a imposé des quotas de réfugiés par pays, sans concertation des populations européennes concernées, et s'est avéré incapable d'éviter l'établissement de restrictions ou fermetures aux frontières imposées unilatéralement par certains dirigeants européens (Hongrie, Autriche, Balkans) ni de faire respecter les obligations régissant l’espace Schengen aux pays situés en bordure de l'Union (Grèce).
 
• Le conflit en Ukraine (annexion de la Crimée en Mars 2014, conflit dans le Donbass) et les revendications territoriales russes sur les anciennes républiques de l'Union soviétiques ont engendré de véritables tensions entre l'Union et la Russie, traduites dans les faits par de sévères sanctions économiques et financières prononcées par les États membres de l’Union à l'encontre de la Russie ;
 
• La crise financière de l’automne 2008, née de l'effondrement de la Banque américaine Lehman Brothers et de la crise des Subprimes, a fortement détérioré la situation économique des pays de l'Union,
 
• L'endettement abyssale des Etats membres, et l'incapacité de certains, notamment la France, à respecter les impératifs budgétaires imposés par les institutions de l’Union et par le Traité fondateur de Maastricht, conduisent à des tensions politiques nationales fortes, et à un rejet croissant des décisions de la Banque centrale européenne et des exigences de Bruxelles.
 
La guerre déclarée au monde - et donc aussi de ce fait à l'Europe - par les mouvements djihadistes de la planète - et principalement Al Qaïda et Daech – ainsi que les attentats désormais réguliers qui frappent le sol européen, obligeant les nations concernées à des restrictions de leurs libertés publiques, participent à la propagation d'un sentiment de peur et de replis ainsi qu'à l'idée - hélas fondée - que les institutions et députés européens sont incapables d'assurer la sécurité des peuples qui composent l'Union.
 
Mais au-delà de ces différents facteurs, qui œuvrent de plus en plus fortement à l'explosion de l'Union européenne au fur et à mesure qu'ils s'aggravent, c'est bien une crise identitaire qui frappe les peuples des principaux pays fondateurs de cette Union, crise identitaire et civilisationnelle amplifiée jour après jours par le prosélytisme des populations de confession musulmane et la propagation du radicalisme islamique. L'effondrement de l'Union européenne accompagnera celui du continent européen dans son ensemble, par seulement en tant que modèle économique référent depuis plus d'un siècle, mais aussi et surtout en tant que modèle civilisationnel et culturel depuis plusieurs siècles.
 
Tel est malheureusement l’un des signes majeurs de la Grande Guerre dite d'Harmagueddon, annoncée par les Écritures, qui doit mettre un terme au cycle de civilisation actuel.  

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Méthode et Disclaimer

 

Les résultats publiés ici ont été obtenus via le logiciel Elihu Rips sur la base du texte hébraïque dépourvu de ponctuation (texte non massorétique).

Toutes les images et les textes sont la propriété de leur auteur.

Restons connectés

Soyez informés des nouvelles découvertes faites dans la Bible !