Le Temps des Revelations

Disclaimer Photo

Les photos publiées ici ne servent qu'à illustrer les articles du blog. Elles ne sont nullement monétisées et restent la propriété exclusive de leur auteur respectif.

Les auteurs de ce blog les trouvent sur le net, via un célèbre moteur de recherche, et ne peuvent matériellement demander les autorisations aux ayants droits.

Cependant, ils s'engagent à retirer toute photo dans les meilleurs délais sur simple demande par mail : retraitphoto@apocalypsis.info

et remercient d'avance les photographes pour leur compréhension et indulgence.

Coup de coeur :

 

 

Les devises (1 à 30)

 
Avant de nous intéresser plus précisément aux Papes du 20ème siècle et surtout à l’identité et à la personnalité du Pape nouvellement élu, un bref rappel des devises précédentes s’avère indispensable, ne serait que-ce que pour tenter de se faire une première opinion sur leur éventuelle crédibilité. Rappelons que cette liste débute par le Pape Célestin II, contemporain de Malachie.
 
Si les devises sont bien son œuvre, elles revêtiraient un caractère prophétique au-delà de son décès en 1148, alors que si l’on ne retient que leur date certaine de publication, en 1590, sous l’impulsion de Wylon, leur caractère prophétique ne peut être envisagé que postérieurement à l’élection du Pape Urbain VII (1590-1590).
 
En voici donc les 30 premières :
 
 
1. Célestin II (1143-1144) : « Ex castro Tiberis » (du château du Tibre).
Né à Città di Castello, anciennement appelée Tiphernum (même racine que pour le mot Tibre), Guido di Citta di Castello fut élu le 26 Septembre 1143. Son pontificat pris fin 5 mois et 13 jours plus tard, le 8 Mars 1144.
 
* * *
 
2. Lucius II (1144-1145) : « Inimicius expulsus » (l'ennemi chassé).
Né à Bologne, Gérard de Caccianemici fut élu le 10 Mars 1144. Son véritable nom patronymique se compose de deux mots italiens : cacciare qui signifie « chasser » et nemici qui veut dire «ennemi ». La devise se réfère donc à son nom. Comble du hasard, ce Pape fut chassé de Rome par le sénat romain. Sa tentative d’expulser à son tour le sénat du Capitole, échoua et provoqua au final son décès, le 25 Février 1145, au terme d’un pontificat de 11 mois et 14 jours seulement.
 
* * *
 
3. Eugène III (1145-1153) : « Ex magnitudine montis » (issu de Montemagno).
Né à Montemagno, près d'Asti, - ville dont le seul nom suffit à expliquer la devise -, Pietro Bernardo, dit Bernard de Pise, fut élu le 27 Février 1145 et mourut le 8 Juillet 1153 au terme de 8 années, 4 mois et 13 jours de pontificat. Malachie étant décédé à la fin de ce pontificat, les devises suivantes doivent ainsi être considérées comme prophétiques si l’on admet que évêque irlandais en est effectivement l’auteur.
 
* * *
 
4. Anastase IV (1153-1154) : « Abbas suburranus » (l'abbé de Suburre).
Ce Pape naquit à Rome dans le quartier de la Suburra et fut élu le 9 Juillet 1153. La devise le concernant se réfère indiscutablement à son lieu de naissance. Son pontificat pris fin à son décès le 2 Décembre 1154, après seulement 1 an, 4 mois et 23 jours.
 
* * *
 
5. Adrien IV (1154-1159) : « De rure albo » (d'une blanche campagne).
Ce pape d'origine anglaise était le fils d'un paysan. Il naquit à Langlais, dans une ferme dépendant de l'église Saint-Albans au nord de Londres. Avant d'être élu pape le 3 Décembre 1154, il fut également évêque d'Albe. Son pontificat pris fin au bout de 4 ans, 8 mois et 29 jours, le 1er Septembre 1159.
 
* * *
 
6. Victor IV, antipape (1159-1164) : « Ex tetro carcere » (d'une horrible prison).
En Septembre 1159, le Conclave élit le Cardinal Roland à la fonction papale. Celui-ci prend alors le nom d’Alexandre III. Trois cardinaux contestent cette élection, et élisent l’un d’entre eux, Ottaviano de Monticelli, qui revêtit le nom de Victor IV. Soutenu par l'empereur Frédéric 1er, il fit jeter en prison le véritable pape Alexandre III, d’où le sens de cette 5ème devise.
 
* * *
 
7. Pascal III, antipape (1164-1168) : « Via Transtiberina » (la voie au-delà du Tibre).
Ce Pape était le cardinal de Sainte-Marie au Transtevere (Tibre se dit Tevere en italien). La devise se réfère donc à la localisation de son ministère pré-pontifical. De son vrai nom Guido da Crema, cet Anti-Pape était également au nombre des trois cardinaux contestataires de l’élection d’Alexandre III. Cette devise peut en outre faire également écho à la nouvelle fuite d’Alexandre III, contraint de retraverser le Tibre pour aller se réfugier dans la ville de Bénévent, alors qu’il espérait pouvoir reprendre sa place à Rome.
 
* * *
 
8. Calixte III, antipape (1170-1177) : « De Pannonia Tusciae » (de la Hongrie à la Toscane).
Cet antipape, Jean de Strouma, originaire de Pannonie (ancien nom de la Hongrie), fut le 3ème cardinal opposé au pape Alexandre III lequel était natif de Toscane. La devise de Malachie s’explicite par elle-même. Succédant à Pascal III en 1170, il meut en 1177 à Rome.
 
* * *
 
9. Alexandre III (1159-1181) : « Ex ansere custode » (grâce à l'oie protectrice).
À l’occasion du Concile de Venise, l’Empereur Frédéric 1er finit par faire sa soumission au Pape Alexandre III, lequel, nonobstant son élection réelle en Septembre 1159, ne prendra réellement sa charge à Rome que Juillet 1117. Ainsi, à l'image des oies du Capitole qui sauvèrent Rome des Gaulois en 390 av JC, Alexandre III sorti finalement victorieux de sa lutte avec l'empereur Frédéric 1er (qui lui avait, pendant 18 ans opposé pas moins de trois antipapes !) et fini par obtenir sa soumission. Une 2ème interprétation de cette devise est souvent évoquée et se réfère aux prétendues armoiries d’Alexandre III une tour de garde et une oie d’argent ; toutefois, l’authenticité de ces armoiries ne semble pas totalement avérée.
 
* * *
 
10. Lucius III (1181-1185) : « Lux in ostio » (la lumière à l'embouchure).
Humbaldo Alluciengola naquit à Lucques (Luca en latin) et fut évêque d'Ostie, port situé à l'embouchure du Tibre (ostium en latin), avant son élection le 29 Août 1181. Mort le 25 Novembre 1185.
 
* * *
 
11. Urbain III (1185-1187) : « Sus in cribro » (le cochon contre un crible).
Issu de la famille des Crivelli (crivellum est le diminutif de cribrum, crible), Uberto Crivelli naquit à Milan. Ce Pape dut également lutter contre l'empereur Frédéric 1er (le cochon) qui s'était de nouveau révolté contre le pouvoir temporel du pape. Son pontificat pris fin le 20 Octobre 1187.
 
* * *
 
12. Grégoire VIII (1187) : « Ensis Laurentii » (l'épée de Laurent).
Ce pape, de son vrai nom Albert de Mora ou de Spinacchio, fut cardinal avec le titre de Saint-Laurent avant d’être élu le 20 Octobre 1187. Son blason comporte deux épées en sautoirs. Il mourut après un mois et demi de pontificat seulement, le 15 Décembre 1187, non sans avoir exhorté la Chrétienté à prendre l’épée contre Saladin pour reprendre Jérusalem.
 
* * *
 
13. Clément III (1187-1191) : « De Schola exiet » (il sera issu de Schola).
Le véritable nom de ce Pape fut Paolo Scolari.
 
* * *
 
14. Célestin III (1191-1198) : « De rure bovensi » (de la campagne des Bobo).
Issu de la famille des Bobo-Orsini, Giacinto Bobo-Orsini naquit dans la campagne romaine en 1106. Elu Pape le 30 Mars 1191, il mourut le 8 Janvier 1198 au terme d’un pontificat de 6 ans 9 mois et 10 jours.
 
* * *
 
15. Innocent III (1198-1216) : « Comes signatus » (Le comte de Segni).
Élu Pape le 8 Janvier 1198, Giovanni Lotario di Segni appartenait à la famille des comtes de Segni, ce qui le relie clairement à la 15ème devise de Malachie. Son pontificat pris fin à son décès le 16 Juillet 1216.
 
* * *
 
16. Honorius III (1216-1227) : « Canonicus ex latere » (Chanoine conforme à Latran).
Ancien chanoine de Sainte-Marie-Majeure, Cencio Savelli fut élu Pape le 18 Juillet 1216. Il poursuivit les travaux entamés par son prédécesseur au Concile du Latran. A ce titre d’ailleurs, Honorius III donnera dans le courant de l’année 1223 un statut légal aux compagnies créées par St Dominique (ordre des Dominicains) et St François d’Assise (ordre des Franciscains) et confirma les chanoines réguliers de St Antoine en 1218. Son pontificat prit fin le 18 Mars 1227.
 
* * *
 
17. Grégoire IX (1227-1241) : « avis ostiensis » (L'oiseau d'Ostie).
Neveu du pape Innocent III, Ugolini Conti Segni, 17ème Pape de la liste, fut nommé Evêque d'Ostie par son oncle avant d’être élu le 19 Mars 1227. Il portait un aigle sur son blason ce qui l’associe donc clairement à cette devise. Bien qu’âgé de 80 ans au jour de son élection, son pontificat durera plus de 14 ans et prendra fin le 21 Août 1241.
 
* * *
 
18. Célestin IV (1241) : « Leo Sabinus » (Le lion sabin).
Cardinal-prêtre du titre de Saint-Marc (la Ville de Venise ayant pour symbole le lion de Saint-Marc) puis évêque de la province de Sabine, Geoffroy Castiglione, élu Pape le 25 Octobre 1241, était issu de la famille de Castiglione dont les armes portent un lion.
 
* * *
 
19. Innocent IV (1243-1254) : « Comes Laurentius » (Le comte de Saint-Laurent).
Le pontificat du Pape Célestin IV pris fin le 10 Novembre 1241, 17 jours seulement après son élection. Le trône de St Pierre demeura alors vacant jusqu’à l’élection du Pape Innoncent IV le 25 Juin 1243. Issu de la famille des comtes de Lavagna, Sinibaldo Fieschi fut d’abord ordonné cardinal-prêtre de Saint-Laurent in Lucina, ce qui lui vaut la devise de Malachie. Son pontificat s’acheva le 7 Décembre 1254, un mois avant son décès et au terme de 11 ans et demi de ministère. Il fut l’un des rares Papes de l’histoire à renoncer à sa charge de son vivant, le suivant n’étant à ce jour que le Pape Benoit XVI, le démission du Pape Célestin V en 1294 après 5 mois de pontificat ne tenant qu’à l’incongruité de son élection, comme il sera vu plus après.
 
* * *
 
20. Alexandre IV (1254-1261) : « Signul Ostiense » (Segni d'Ostie).
Neveu du pape Grégoire IX, ce 20ème Pape sur la liste est issu de la famille des comtes de Segni. Rinaldo Conti Segni sera évêque d’abord d'Ostie à l’instar de son oncle le Pape Grégoire IX, avant d’être élu le 12 Décembre 1254.
 
* * *
 
21. Urbain IV (1261-1264) : « Jerusalem Campaniae » (Jérusalem de Champagne).
Ce pape français, de son vrai nom Jacques Pantaléon, naquit à Troyes (capitale du comté de Champagne) et fut patriarche de Jérusalem. Succédant le 29 Août 1261 au Pape Alexandre IV, il n’occupa le trône de St Pierre que 3 ans, avant de décéder le 2 Octobre 1264.
 
* * *
 
22. Clément IV (1265-1268) : « Draco depressus » (Le dragon ruiné).
À nouveau d’origine française, ce pape, Guy Faucoi le Gros, fut élu le 5 Février 1265, soit 4 mois après le décès du Pape Urbain IV. Aidé par Charles d'Anjou, il fut soutenu par le parti guelfe dans sa lutte contre Manfred, fils de l’Empereur Frédéric 1er. Les armes des Guelfes portent un aigle pressant de ses serres un dragon. Charles d'Anjou battra Manfred (que Malachie désigne sous le forme du Dragon c’est-à-dire du Diable). Cette défaite mettra un terme au pouvoir de la Maison des Souabe sur l’Empire romain-germanique. Le Pape Clément IV décéda le 29 Novembre 1268, laissant alors vacant le Trône de St Pierre pour une durée de 2 ans et 9 mois, qui prendra fin par l’élection le 1er Septembre 1271 du Pape Grégoire X.
 
* * *
 
23. Grégoire X (1271-1276) : « Anguineus vir » (L'homme au serpent).
Théobaldo Visconti naquît à Plaisance, en Italie. Issu de la famille des Visconti de Plaisance, laquelle descendait des Visconti de Milan, dont les armes représentaient une couleuvre ondoyante avalant un enfant. À la mort de ce Pape, le 10 Janvier 1976, pas moins de quatre Pape furent élus la même année, dans des conditions particulièrement singulières tenant aux nouvelles conditions de vote posées par Grégoire X de son vivant, favorisant l’élection de vieillards.
 
* * *
 
24. Innocent V (1276) : « Concionator Gallus » (Le prédicateur de France).
Il occupa la chaire de théologie à Paris en remplacement de Saint Thomas d'Aquin. Elu le 21 Janvier 1276, il mourut 5 mois plus tard le 22 Juin 1276.
 
* * *
 
25. Adrien V (1276) : « Bonus comes » (Le bon comte).
Neveu d'Innocent IV, Ce Pape, élu le 11 Juillet 1276, était également issu de la famille des comtes de Lavagna. Il décéda le 18 Août 1276.
 
* * *
 
26. Jean XXI (1276-1277) : « Piscator Tuscus » (Le pécheur toscan).
Le prénom de ce pape était Pierre, Pierre Rebuli-Giulani. Saint Pierre était pécheur. Avant son élection le 8 Septembre 1276, Il fut évêque de Tusculum. Contrairement à l’opinion qui prévalait à cette époque, l’antipape du nom de Jean XX qui figurait sur les registres de l’Eglise à la requête du Pape Grégoire VI (1044-1046) n’a jamais existé mais explique néanmoins le chiffre 21 retenu par ce Pape.
 
* * *
 
27. Nicolas III (1277-1280) : « Rosa composita » (La rose composée).
Rompant enfin avec la brièveté de ses quatre prédécesseurs, Giovanni Gaetano Orsini, fut élu Pape le 25 Novembre 1277 et tint sa charge pendant 2 ans et 8 mois, avant de s’éteindre le 22 Août 1280. Les armes de ce pape, et non de sa famille, portent une rose, symbole des franciscains.
 
* * *
 
28. Martin IV (1281-1285) : « Ex telonio liliacei Martini » (du bureau du percepteur de Martin des lys).
Avant d'être élu pape le 22 Février 1281, Martin IV, de son vrai nom Simon de Brie, fut trésorier de l'église Saint-Martin de Tours avant de devenir le Légat du Pape en France (le pays des lys). Il fut en outre Garde des Sceaux de St Louis, issu de la famille des Capétiens, dont le symbole était trois fleurs de lys.
 
* * *
 
29. Honorius IV (1285-1287) : « Ex rosa leonina » (de la rose du lion).
Élu Pape le 2 Avril 1285, Giacomo Savelli était issu de la famille Savelli, dont les armes portent deux lions et une rose.
 
* * *
 
30. Nicolas IV (1288-1292) : « Picus inter escas » (d'Ascoli Piceno).
Girolamo Moschi naquit dans la ville italienne d’Ascoli Piceno ce qui éclaire immédiatement le sens de la devise de Malachie. Elu Pape le 22 Février 1288, il décèdera le 4 Avril 1292.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Méthode et Disclaimer

 

Les résultats publiés ici ont été obtenus via le logiciel Elihu Rips sur la base du texte hébraïque dépourvu de ponctuation (texte non massorétique).

Toutes les images et les textes sont la propriété de leur auteur.

Restons connectés

Soyez informés des nouvelles découvertes faites dans la Bible !