Le Temps des Revelations

Disclaimer Photo

Les photos publiées ici ne servent qu'à illustrer les articles du blog. Elles ne sont nullement monétisées et restent la propriété exclusive de leur auteur respectif.

Les auteurs de ce blog les trouvent sur le net, via un célèbre moteur de recherche, et ne peuvent matériellement demander les autorisations aux ayants droits.

Cependant, ils s'engagent à retirer toute photo dans les meilleurs délais sur simple demande par mail : retraitphoto@apocalypsis.info

et remercient d'avance les photographes pour leur compréhension et indulgence.

Coup de coeur :

 

 

Les devises (61 à 90)

 
Avant de nous intéresser plus précisément aux Papes du 20ème siècle et surtout à l’identité et à la personnalité du Pape nouvellement élu, un bref rappel des devises précédentes s’avère indispensable, ne serait que-ce que pour tenter de se faire une première opinion sur leur éventuelle crédibilité. Rappelons que cette liste débute par le Pape Célestin II, contemporain de Malachie.
 
Si les devises sont bien son œuvre, elles revêtiraient un caractère prophétique au-delà de son décès en 1148, alors que si l’on ne retient que leur date certaine de publication, en 1590, sous l’impulsion de Wylon, leur caractère prophétique ne peut être envisagé que postérieurement à l’élection du Pape Urbain VII (1590-1590).
 
En voici donc les 61 à 90 (sur les 112) :
 
 
61. Pie III (1503) : « De parvo homine » (Du petit homme).
Le véritable nom de ce Pape était Francesco Todeschini Piccolomini, de la famille Piccolomini (piccolo signifie petit; uomini, hommes). Élu le 22 Septembre 1503, son pontificat ne dura que 26 jours.
 
* * *
 
62. Jules II (1503-1513) : « Fructus Jovis juvabit » (Le fruit de Jupiter aidera).
Cette devise fait parties des plus probantes. Les armes de ce Pape, élu le 1er Novembre 1503, d’origine ligurienne, représentaient un chêne avec ses glands, l’arbre sacré de Jupiter.
 
* * *
 
63. Léon X (1513-1521) : « De craticula Politiana » (Du gril de Politien).
Ce pape, né Giovani de Medicis (Jean de Médicis) était fils de Laurent de Médicis (saint Laurent ayant eu comme insigne un gril). Elu le 9 Mars 1513, il fut dans sa jeunesse élève d’Angelo Bassi dit Politien.
 
* * *
 
64. Adrien VI (1522-1523) : « Leo Florentius » (Le lion de Florent).
De son véritable nom Adrien Florenz, né à Utrecht en Hollande et élu Pape le 9 Janvier 1522, portait des armes représentant un lion. Malachie a régulièrement incorporé cette référence au « Lion » pour toutes les devises se rapportant à des Papes dont les armes portaient ce symbole (cf. devises n°18, 29, 57 et 64).
 
* * *
 
65. Clément VII (1523-1534) : « Flos pilae aegrae » (la fleur aux boules affaiblie).
Giulio de Medicis (Jules de Médicis) naquît à Florence et fut élu Pape le 19 Novembre 1523. Ses armes, celles des Médicis, représentaient six boules, dont l'une était chargée de trois lys symbolisant le Royaume de France avec la famille Médicis s’unira (= mariage du roi Henri II et de Catherine de Médicis) et le blason de la Ville de Florence dont était issue la famille des Médicis. .
 
* * *
 
66. Paul III (1534-1549) : « Hiacynthus Medicorum » (La jacinthe des médecins).
Alessandro Farnèse, élu Pape le 15 Octobre 1534, portait des lys bleus (ou hyacinthes) dans ses armes, et fut cardinal de saint Côme et de saint Damien, deux médecins martyrs.
 
* * *
 
67. Jules III (1550-1555) : « De corona montana » (De la couronne du mont).
Une fois de plus la devise de Malachie se rapporte au nom patronymique de ce Pape, Giovanni Maria del Monte (du Mont), élu le 8 Février 1550 et à ses armes qui portaient de lauriers d’or.
 
* * *
 
68. Marcel II (9 avril 1555 - 1er mai 1555) : « Frumentum floccidum » (Le froment prêt à tomber).
Le pontificat du cardinal Marcello Cervini, dont les armes représentaient un cerf et du froment (épis de blé) ne dura que 22 jours, de telle sorte que le qualificatif « prêt à tomber » peut aisément correspondre alors à l’extrême brièveté de son règne.
 
* * *
 
69. Paul IV (1555-1559) : « De fide Petri » (De la foi de Pierre).
Gian Pietro Caraffa fut élu Pape le 23 Mai 1555. La devise se réfère à son prénom bien évidemment, et aux similitudes entre ce que les évangiles ont rapporté de l’apôtre Pierre et ce que ce Pape a pu faire en termes de foi. Comme le souligne sans nul doute à juste titre Jean Charles de Fontbrune dans son ouvrage sur « la prophétie du nouveau pape », cette devise se réfère au triple reniement du Christ par Pierre et au triple reniement du Pape Paul IV :
 
- Remise en cause de l’alliance faite par le Pape Jules III avec Charles Quint contre Henri II et son allié turc Soleman le Magnifique, reniant ainsi l’engagement de l’un de ses prédécesseurs ;
 
- Il incitera les protestants allemands à se soulever contre l’Empereur, pourtant catholiques, alors que ce Pape fut avant son élection, reniant ainsi les principes de l’Inquisition dont il fut l’un des acteurs véhéments ;
 
- Persécutions contre les juifs que le Pape isole dans des ghettos vêtus de chapeaux jaunes, reniant ainsi les origines juives du christianisme, de Jésus et des Apôtres.
 
* * *
 
70. Pie IV (1559-1565) : « Aesculapi pharmacum » (Le remède d'Esculape).
Sa devise semble se référer à ses études de médecine, Esculape étant le dieu grec de cette discipline. Les autres tentatives d’explication de cette devise demeurent hélas assez maigres et peu convaincantes..
 
* * *
 
71. Pie V (1566-1572) : « Angelus nemorosus » (L'ange des bois).
Michel Ghisleri (Michel est le nom d'un ange) naquit à Bosco (signifiant bois) en Lombardie.
 
* * *
 
72. Grégoire XIII (1572-1585) : « Medium corpus pilarum » (La moitié du corps des globes).
Le cardinal Ugo Boncompagni dont les armes représentaient une moitié de corps de dragon, avait été institué cardinal par Pie IV lequel portait des boules dans ses armes.
 
* * *
 
73. Sixte V (1585-1590) : « Axis in medietate signi » (L'axe au milieu du signe).
Felice Peretti qui portait un axe au milieu d'un lion (qui est l’un des signes du zodiaque) dans ses armes.
 
* * *
 
74. Urbain VII (1590-1590) : « De rore coeli » (de la rosée du ciel).
Gianbattista Castagna qui fut archevêque de Rossano en Calabre (ros signifie rosée en latin).
 
* * *
 
75. Grégoire XIV (1590-1591) : « Ex antiquitate Urbis » (De l'ancienneté de la ville).
Niccolo Sfondrati originaire de Milan (ville ancienne) était sénateur et fils de sénateur (senator signifie ancien).
 
* * *
 
76. Innocent IX (1591-1592) : « Pia civitas in bello » (La cité sainte en guerre).
Gian Antonio Facchinetti (Antoine Facchinetti) originaire de Bologne, cité célèbre dans les annales de l'Église romaine et souvent appelée à défendre la Papauté. Ce pape envoya en outre des troupes aux Ligueurs de France, seul fait important de son pontificat très court
 
* * *
 
77. Clément VIII (1592-1605) : « Crux romulea » (La croix romuléenne).
Ippolito Aldobrandini, était issu de la famille romaine des Aldobrandini (Romulus fut le fondateur de Rome), dont les armes représentaient une série de croix attachées les unes aux autres et qui rappelle la croix du pontife romain à plusieurs croisillons.
 
* * *
 
78. Léon XI (1605) : « Undosus vir » (L'homme aux ondes).
Premier Pape de la liste élu postérieurement à la publication de la liste de Malachie. Ce pape, Alexandro Ottaviano de Médicis, fut élu le 1er avril, et ne régna que 27 jours.
 
* * *
 
79. Paul V (1605-1621) : « Gens perversa » (La gent perverse).
 
 
* * *
 
80. Grégoire XV (1621-1623) : « In tribulatione pacis » (Dans la tribulation de la paix).
Ce Pape institua la Propagande, rédigea la Constitution sur la législation des Conclaves et réforma les ordres religieux dans le but de rendre la paix au monde chrétien si troublé par la guerre de Trente ans.
 
* * *
 
81. Urbain VIII (6 août 1623-1644) : « Lilium et Rosa » (Le lys et la rose).
Ce pontificat fut marqué par l'alliance de la rose de l'Angleterre protestante avec le lys de la France catholique au cours de la guerre de Trente ans.
 
* * *
 
82. Innocent X (1644-1655), « Jucunditas crucis » (La joie de la croix).
Ce Pape élu le jour de l'Exaltation de la croix.
 
* * *
 
83. Alexandre VII (1655-1667) : « Montium custos » (Le gardien des monts).
De la famille des Chigi dont les armes représentaient des montagnes dominée par une étoile.
 
* * *
 
84. Clément IX (20 juin 1667-1669) : « Sidus olorum » (L'astre des cygnes).
Il naquit près de la rivière Stellata (stella signifie étoile) et lors du conclave où il fut élu il occupait la chambre des cygnes, appartement du Vatican appelé ainsi en raison des peintures représentant ces oiseaux.
 
* * *
 
85. Clément X (1670-1676) : « De flumine magno » (Du grand fleuve).
Cette devise correspond à ce Pape à double titre : d’une part, celui-ci était issu de la famille des Altiéri dont les armes représentaient la constellation de Cassiopée, qui est traversée par la voie lactée appelée jadis le grand fleuve, et d’autre part, il naquit sur les bords du Tibre, le
grand fleuve de Rome, qui déborda le jour de sa naissance.
 
* * *
 
86. Innocent XI (21 septembre 1676-1689) : « Bellua insatiabitis » (La bête insatiable).
Les armoiries de ce Pape représentaient un aigle et un lion, deux bêtes insatiables.
 
* * *
 
87. Alexandre VIII (1689-1691) : « Poenitentia gloriosa » (La pénitence glorieuse).
Il fut élu le jour de la St Bruno, le 6 octobre, fondateur de l'ordre de pénitents très sévère des Chartreux.
 
* * *
 
88. Innocent XII (1691-1700) : « Rastrum in porta » (Le rateau à la porte).
Issu de la famille Pignatelli del Rastello (du Rateau) qui habitait aux portes de Naples, le grand port Italien.
 
* * *
 
89. Clément XI (1700-1721) : « Flores circumdati » (Des fleurs tout autour).
Le cardinal Gian Francisco Albani naquit à Urbino, ville dont les armes représentaient une couronne de fleurs.
 
* * *
 
90. Innocent XIII (1721-1724) : « De bona religione » (De bonne religion).
Ce Pape était issu de la famille des Conti dei Segni, la seule qui ait donné neuf papes à l'Église et qui était donc bien « de bonne religion ».

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Méthode et Disclaimer

 

Les résultats publiés ici ont été obtenus via le logiciel Elihu Rips sur la base du texte hébraïque dépourvu de ponctuation (texte non massorétique).

Toutes les images et les textes sont la propriété de leur auteur.

Restons connectés

Soyez informés des nouvelles découvertes faites dans la Bible !