Le Temps des Revelations

Disclaimer Photo

Les photos publiées ici ne servent qu'à illustrer les articles du blog. Elles ne sont nullement monétisées et restent la propriété exclusive de leur auteur respectif.

Les auteurs de ce blog les trouvent sur le net, via un célèbre moteur de recherche, et ne peuvent matériellement demander les autorisations aux ayants droits.

Cependant, ils s'engagent à retirer toute photo dans les meilleurs délais sur simple demande par mail : retraitphoto@apocalypsis.info

et remercient d'avance les photographes pour leur compréhension et indulgence.

Coup de coeur :

La terreur terroriste diffusée par l’État islamique et autres groupes djihadistes n’épargne évidemment pas l’État hébreu.
 
Depuis le mois de Septembre 2015, près de 200 attaques aux couteaux ont été recensées sur tout le territoire israélien, et se sont soldées par la mort de près de 200 civils et/ou policiers (outre celle de leurs auteurs), plongeant ainsi la population israélienne dans une véritable psychose, aggravées par les attaques régulières à la voiture-bélier (plus d’une 50aine) et autres actes terroristes à la kalachnikov ou à l’explosif.
 
Cette psychose est évidemment compréhensible, lorsque l’on voit le choc provoqué en France après les attaques meurtrières du 13 Novembre à Paris, du 14 Juillet à Nice, ou plus simplement de l’attaque au couteau de Magnaville ou plus récemment dans un campus de l’Ohio ?
 
Il est vrai que la presse occidentale, et notamment française, se fait rarement l’écho des attaques quotidiennes qui secouent la population israélienne.
 
Pour simple illustration, dans la seule journée du 13 Octobre 2015, deux attaques au couteau ont eu lieues dans la même matinée, au nord-est de Tel Aviv, contre des passants anonymes, tandis qu’à Jérusalem, deux assaillants ouvraient le feu et poignardaient les passagers d’un autobus, tuant 2 d’entre eux et en blessant 16 autres.
 
Ainsi, pour le seul mois d’Octobre 2015, la population israélienne dut faire face à près de 2 attaques par jours…. Il est aisé d’imaginer quel serait l’état de sidération des populations européennes si elles se trouvaient confrontées à cette quotidienneté d’attaques terroristes…
 
Mais depuis ce Lundi 21 Novembre, une nouvelle forme d’attaque terroriste, spectaculaire et nécessitant peu de moyens, a vu le jour : lundi et mardi, plusieurs incendies ont éclaté dans le Nord d’Israël ainsi qu’entre Jérusalem et Tel Aviv (près de Neve Shalom) ; mercredi, les collines de Jérusalem étaient en feu, obligeant à l’évacuation du village de Nataf, tandis que de nouveaux foyers explosaient dans le nord (St Jean d’Acre et Atlit) et dans le Sud (Kiriat Gat et Revadim) ainsi qu’en Cisjordanie ; jeudi, les incendies s’étendent autour de Jérusalem, à Modiin (centre du pays), dans certaines régions du nord, à Rishon Letzion (banlieue de Tel Aviv), dans le village de Nirit (centre) ou encore dans l'implantation de Talmon (Cisjordanie) ; vendredi, un incendie se déclare dans la localité de Beit Meir, près de Jérusalem, suivi d’autres foyers d’incendie au Sud de Tel Aviv.
 
À Haifa/Jaffa, 3ème ville du pays, près de 75.000 personnes ont été évacuées.
 
Au total, c’est près de 220 foyers d’incendie qui ont été recensés sur tout le territoire, en l’espace de 4 jours, mobilisant toutes les équipes de pompiers et moyens de lutte contre les incendies que compte le pays, soutenus par des escadrons étrangers (français, turques, américains, russes, italiens, croates…).
 
Ainsi, il aura fallu plusieurs jours, un soutien international et l’arrivée des fortes intempéries – plongeant une partie d’Israël sous des pluies torrentielles , pour venir à bout de cette attaque incendiaire.
 
Dans le même temps, la menace d’un conflit armé ouvert et massif entre Israël et Gaza ne cesse de s’aggraver.
 
Une grande partie de l’aide financière internationale est détournée par le Hamas pour financer la fourniture d’un armement lourd, privant ainsi la population gazaouite de ce soutien financier pourtant indispensable à survie, alors même que le blocus israélien a été levé depuis des mois…
 
Dans le même temps, l’État islamique renforce jour après jour sa présence et son influence à Gaza, profitant de la pauvreté dans laquelle vit la population, de l’échec politique du Hamas, du discrédit total dont souffre le parti de Mahmoud Abbas (le Fatah, dont la seule influence subsiste encore en Cisjordanie), tout en multipliant ses attaques terroristes contre l’Etat hébreu.
 
Et tandis que la région s’enfonce chaque jour un peu plus dans le chaos, que l’Irak et la Syrie sont anéantis par des années de conflits, par la domination de l’État islamique, alors que les forces de la coalition ne parviennent toujours pas à libérer le siège irakien de Daech, Mossoul, après pourtant plus d’un mois de combats, que la 2ème ville syrienne d’Alep est anéantie, que des dizaines de milliers d’habitants continuent de fuir les combats ces derniers jours, que le conflit syrien a fait à lui seul, plus de 500.000 morts, que les combats au Yémen, qui ont fait plusieurs dizaines de milliers de morts en quelques mois fait peser la menace d’un conflit généralisé incluant l’Arabie Saoudite et l’Iran, l’hypothèse d’une contagion sur Israël apparaît de plus en plus inévitable.
 
Au-delà des luttes intestines et des conflits communautaristes qui ravagent le Moyen Orient, Israël demeure la cible conjointe et ultime des différentes forces engagées dans ce conflit généralisé, qu’il s’agisse de l’État Islamique, du Hamas à Gaza, du Hezbollah au Liban, du Front al Nosra en Syrie, ou d’al Qaida au Yémen…
 
La grande guerre d’Harmagueddon, annoncée par les écritures juives et chrétiennes, ainsi que par les anciennes prophéties islamiques qui en fixent l’épicentre en Syrie (!), et dont l’ensemble des articles publiés sur ce site œuvre à la démonstration, trouvera son point d’orgue lorsque son embrasement s’étendra à l’état hébreu, qu’il en menacera même l’existence et plongera la communauté internationale dans un conflit majeur généralisé.
 
La terreur incendiaire illustrée ces derniers jours s’inscrit dans cette chronologie, dans laquelle est plongée le monde entier, au travers des attaques terroristes tous azimuts et régulières qui frappent les quatre coins de la planète, des nouveaux foyers de tensions et de conflits qui se déclarent un peu partout et de l’implication sans cesse croissante de la communauté internationale et de ses forces armées dans le carnage qui secoue le Moyen Orient.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Méthode et Disclaimer

 

Les résultats publiés ici ont été obtenus via le logiciel Elihu Rips sur la base du texte hébraïque dépourvu de ponctuation (texte non massorétique).

Toutes les images et les textes sont la propriété de leur auteur.

Restons connectés

Soyez informés des nouvelles découvertes faites dans la Bible !