Le Temps des Revelations

Disclaimer Photo

Les photos publiées ici ne servent qu'à illustrer les articles du blog. Elles ne sont nullement monétisées et restent la propriété exclusive de leur auteur respectif.

Les auteurs de ce blog les trouvent sur le net, via un célèbre moteur de recherche, et ne peuvent matériellement demander les autorisations aux ayants droits.

Cependant, ils s'engagent à retirer toute photo dans les meilleurs délais sur simple demande par mail : retraitphoto@apocalypsis.info

et remercient d'avance les photographes pour leur compréhension et indulgence.

Coup de coeur :

Le 20ème siècle fut sans conteste celui des idéologies politiques et des totalitarismes les plus meurtriers que le monde ait connu.
 
Du nazisme au communisme et au maoïsme, en passant par les diverses expressions du nationalisme, le 20ème siècle a vu se succéder à un rythme effréné diverses idéologies ayant menées à des génocides de masse et conduit les peuples à se soumettre à des dictatures et des systèmes concentrationnaires inégalés dans toute l'histoire humaine (le nazisme et ses camps d’extermination, le communisme et ses goulags, le maoïsme et son Petit livre rouge…).
 
L'effondrement du bloc soviétique au début des années 90, sous la houlette du réformateur russe Mikhaïl Gorbatchev, a fait naître l'espoir que le siècle des idéologies totalitaires et meurtrières était enfin terminé…au point que certains politologues américains ont pu y voir « la fin de l’histoire des idées politiques »…
 
Le début du 21ème siècle témoigne non seulement de la persistance des idéologies meurtrières érigées en modèle de société, et de la course tragique empruntée par l'humanité depuis le début du siècle précédent.
 
L'attaque terroriste qui a frappé la ville de New York le Jeudi 11 septembre 2001 marque sans nul doute le point d’accélération de cette marche agonisante du monde la menant à sa perte, et à laquelle oeuvrent l'insouciance, l'indolence, la cupidité et la bêtise des peuples...
 
À l'occasion des différents articles déjà publiés sur notre site, et à la lecture desquels le lecteur est donc renvoyé, j’ai tenté d’exposer les conditions et événements qui président à l'imminence d'un conflagration mondiale - dans laquelle une partie du monde est déjà entré - et mettre en avant la terreur qui s'étend de toute part du fait de la multiplications des conflits, la généralisations des tensions religieuses et des attentats sous la conduite de l'idéologie salafiste, dont l'objectif répond à une dimension eschatologique que les peuples et dirigeants occidentaux peinent à réaliser à sa juste mesure.
 
Cette nouvelle idéologie, dont l'objectif est d’instaurer un Nouvel Ordre Mondial, sur les ruines à venir du monde actuel, s'inscrit dans le champ de l'agonie de notre monde, tant sur le plan économique, politique, institutionnel que moral et écologique.
 
Un rapide coup d'œil sur la condition humaine de ce début de 21ème siècle est malheureusement éclairant.
 
Un milliard d'êtres humains vivent en effet avec moins de 1 dollars par jour, tandis qu'ils sont 2,8 milliards à vivre avec moins de 2 dollars.
 
Un milliard d'hommes et de femmes n'ont pas accès à l'eau potable, dont la moitié de la population subsaharienne.
 
Chaque année, des centaines de millions d’enfants dans le monde sont victimes de l’exploitation, d’abus sexuels et de violence. Enlevés de leurs foyers et de leurs écoles, ils sont pour certains enrôlés de force dans des armées, pour d’autres vendus à des réseaux de prostitution ou encore forcés dans des situations de servitude pour dettes et autres formes d’esclavage.
 
• 246 millions d’enfants sont exploités à des tâches ouvrières quotidiennes,
• près de 15 millions d'enfants vivent sans parents ni adultes pour les encadrer et sont donc livrés à eux-mêmes,
• 1,2 million d'enfants sont vendus et exploités chaque année à des fins sexuelles,
• 300.000 enfants sont exploités à des fins militaires (près de 6 millions d'enfants sont morts à la guerre au cours de ces 10 dernières années).
• Enfin, près de 100 millions de fillettes, jeune filles ou femmes actuellement en vie dans le monde ont fait l'objet d'une excision.
 
Depuis le mois d’Août 2014, des centaines ou milliers d'enfants yezidis, kurdes, chiites ou chrétiens ont été tués, crucifiés, torturés ou enterrés vivants par les soldats de l’État Islamique.
 
Dernièrement, l’un des groupes de rebelles syriens, ont diffusé sur YouTube la vidéo de la décapitation d’un enfant de 13 ans, réputés être l’un des enfants-soldat du régime de Bachar al Assad.
 
Plus généralement, près de 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde (essentiellement sur le continent asiatique et l'Afrique subsaharienne). Plus de 3 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent ainsi chaque année de la malnutrition, sans compter les 100 millions d'enfants souffrant d'insuffisance pondérale pour cette même raison.
 
Pourtant, il ne faudrait que 3,2 milliards de dollars par an, selon le Programme Alimentaire Mondial, pour nourrir convenablement les 66 millions d'enfants de plus de 5 ans souffrant de la faim !
 
Dans le même temps les États Unis ont consacré en 2015 près de 596 milliards à l'armement et la défense, tandis que la Chine y consacrait 215 milliards, l'Arabie Saoudite 87,2 et la Russie 66,4 milliards...
 
Nul doute que, sans faire preuve d’angélisme ou d'utopie, si les grandes puissances consacraient à peine 10% par an de leur dépenses militaires à la lutte contre la faim dans le monde, sans pour autant s'affaiblir ou s'exposer dangereusement les unes par rapports aux autres, ni remettre en cause leurs positionnements stratégiques, plus aucun enfant ni adulte ne mourrait de faim dans le monde...
 
Le niveau d’une civilisation doit s’apprécier à l’aune de ce type d’étalonnage moral… ce qui en dit long de notre humanité actuelle qui dispose pourtant des moyens de faire (ce qui n’a pas été le cas des siècles passés) mais ne fait pas.
 
Plus de 53 millions de personnes sont aujourd'hui réfugiés hors de leur pays où terre natale, que ce soit pour cause de guerre, de famine ou pour cause climatique.
 
Depuis le début de l'année 2016, le nombre de migrants liés aux conflits irakien et syrien et à l'action de l'État Islamique a explosé.
 
Si les feux de l’actualité sont essentiellement braqués sur la situation au Moyen Orient et ses conséquences dramatiques en Europe ou aux États-Unis, le continent sud-américain n’est pas moins épargné par ce vent de violence et de misère sociale et humaine qui frappe le monde.
 
L'Amérique Latine est gangrenée depuis des années par une violence endémique alimentée par le trafic de drogues et les gangs : Honduras, Salvador, Colombie, occupent sans conteste le trio de tête, avec une violence quotidienne à laquelle personne n'échappe réellement.
 
Des gangs qui se partagent les territoires des principales agglomérations du Honduras et maintiennent ses 8 millions d'habitants sous la terreur, au cartel de la drogue qui sévissent en Colombie, aux rues de Medeline ou Bogota où se côtoient les drogués, les criminels en tous genres, les enfants livrés au commerce sexuel, les enlèvements quotidiens, les séquestrations et tortures anonymes… une grande partie du continent sud-américain est également à l'agonie.
 
Les atrocités et la violence extrême dans lesquelles sont plongées les populations d'Irak et de Syrie depuis 2011, du fait tant des régimes politiques gouvernementaux que du Califat autoproclamé de l'Etat Islamique, n'ont évidemment rien à envier au sort des populations des pays d'Amérique Latine suscités !
 
Et que dire de la Libye et de l'Afrique subsaharienne, en proie à toutes les violences inhérentes à la pauvreté, aux conflits ethniques et depuis quelques années aux atrocités et exactions des mouvements islamistes radicaux (Mali, Nigeria...).
 
Que dire des événements récents qui ont secoué la Turquie où, consécutivement à la tentative de coup d'état avorté, le Président islamo-conservateur Receip Tayyip Erdogan vient, en deux semaines seulement, d'interpeller près 18.000 personnes et en a fait incarcérer plus de 10.000…
 
Le monde agonise dans son ensemble : la famine progresse, le Sida et certaines maladies telle que paludisme font des ravages, de nouvelles pandémies apparaissent (fièvre Ebola en 2015 et virus Zika en 2016), la guerre touche près de 2 pays sur 3 sur le globe, l'économie des pays industrialisés est au bord de l'asphyxie, les déficits des nations dites riches sont abyssaux et menacent d'entraîner les peuples à la ruine totale, les pays en voie de développement ne parviennent pas à sortir de leur situation tandis que la pauvreté dans le monde s’accroît toujours, la violence et la terreur règnent sur le monde tandis que les valeurs morales s'effondrent et la peur occupe tous les esprits.
 
Ce même monde agonise au fur et à mesure de l’exploitation effrénée et irréfléchie des ressources naturelles, des matières premières, de l’agriculture intensive, de l'exploitation des terres et des mers pour nourrir une population mondiale sans cesse croissante et totalement irrespectueuse de son environnement. Pollution de l'atmosphère, destruction des forêts, empoisonnement des eaux, extermination des ressources animales et déséquilibre des chaînes alimentaires, disparition des espèces végétales et animales, le monde dans son ensemble souffre et court à la catastrophe.
 
Bientôt les glaciers auront disparus, la banquise fondue, le niveau des mers augmenté dangereusement, l’air sera devenu irrespirable et les ressources minérales et végétales épuisées.
 
Le sursaut tant attendu de l’Homme tarde à venir, en dépit des Sommets internationaux et des verbiages politiques de tous bords et de tous horizons. La mort de notre civilisation mondialisée et de notre éco-système nous attendent au terme de cette agonie…  

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Méthode et Disclaimer

 

Les résultats publiés ici ont été obtenus via le logiciel Elihu Rips sur la base du texte hébraïque dépourvu de ponctuation (texte non massorétique).

Toutes les images et les textes sont la propriété de leur auteur.

Restons connectés

Soyez informés des nouvelles découvertes faites dans la Bible !